•  

    Roues à carillons

    Appelée aussi roue de guérison, roue de fortune, roue de gloire... selon les régions. Généralement constitué de douze cloches, produisant parfois une gamme de notes différentes, comme celle de Locarn. Elles sont un symbole de hasard heureux ou malheureux. Elles étaient aussi utilisées dans des moments de joie: baptêmes, mariages et pardons. Mais les roues à carillons sont aussi liées à des pratiques plus superstitieuses, la maladie, après avoir prononcé un vœu pour obtenir une guérison, les fidèles actionnaient la roue. C'est le cas de l'église Saint-Gildas de Leniscat ou les textes parlent du "petit Saint de la roue" invoqué en cas de maladie grave.

     

    ~Locarn  

    Roues à carillon

    ~Magoar

    Roues à carillon

    ~Meilars-Confort

    Roues à carillon

    La tradition raconte  qu'au XVI siècle Alain de Rosmadec et son épouse de Chastel auraient obtenu la guérison de leur enfant muet, et ils auraient fait construire le sanctuaire et offert la roue en guise d'ex-voto en signe de reconnaissance. On attribut a cette roue "cinq guérisons".

    ~Saint-Nicolas du Pelem

    Roues à carillon

    Cette roue est la seule qui soit ornée et coloriée. Elle se distingue aussi par le support qui permet de la fixer au mur surmonté de deux têtes humaines et aux extrémités de deux têtes de chiens rouges sculptées.

    ~Saint-Nicolas de Priziac

    Roues à carillon

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique