• -Tour de protection de la porte Saint-Michel-XVè siècle (Malestroit)

    Fortifiée dès 1463 par Jean IV RAGUENEL, baron de Malestroit, Maréchal de Bretagne, la ville close, enserrée sur 900m, est fermée de murailles de 8m de hauteur sur 2m d'épaisseur et "constituée de tours, boullouars et autres fortifications avec douves et fosses qui se remplissent à volonté, au moyen de petites écluses (estacades) la transformant en île véritable". Cette première enceinte est "fortement endommagée" au cours des sièges subis de 1589 à 1592, contre les Ligueurs de Mercoeur. A la fin du XVIè siècle, 5 bastions renforcent les remparts rendus plus épais et des canonnières remplacent les archères. Durant la période révolutionnaire, de nombreuses incursions chouannes provoquent " aux portes et aux fortifications des dégâts considérables". Au XVIIIè et XIXè siècles, la place-forte est démantelée: portes et tours de protections démolies; porte Borguet (1750), porte Saint-Julien (1782), la tour-prison de la porte Sainte-Anne (1840).  

     

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique