• -Qui se fie à la mer se fie à la mort

    Qui se fie à la mer se fie à la mort

    On raconte, au pays de Tréguier, que lorsque les noyés que la princesse rouge retenait dans son étang magique furent délivrés par une mendiante qui en ouvrit les écluses, cette dernière vit les défunts se lever et marcher sur les flots. Depuis, le jour des Morts, les âmes des noyés s'élèvent sur le sommet de chaque vague, et on les voit courir à la lame comme une écume blanchâtre et fugitive. Qui meurt en mer meurt toujours par sa faute, veut la légende. C'est pourquoi les noyés, qu'ils aient péri volontairement ou non, restent faire pénitence à l'emplacement où ils ont été engloutis, jusqu'à ce que d'autres viennent se noyer au même endroit. Alors seulement, ils sont délivrés.  

    Qui se fie à la mer se fie à la mort

    Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :